Design / Réglementation / Voitures anciennes

Quelle est la reglementation sur les vitre teintees ?

Autrefois, aucune loi n’interdisait aux usagers d’installer des teintes sur les vitres de leur auto. Même si elles possèdent des avantages, il faut dire qu’elles réduisent la visibilité des conducteurs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, la législation a pris des mesures drastiques depuis quelques années maintenant. Que comprendre de ce que la loi dit sur les vitres et pare-brise teintés ? 

Les avantages d’installer des films vos vitres

Lorsque vous vous rendez chez un concessionnaire automobile pour acheter votre auto, les vitres sont généralement transparentes. Cela veut dire qu’il est possible de voir à l’intérieur et par conséquent toutes les personnes qui s’y trouvent. Les vitres transparentes vous privent alors de toute intimité. C’est la raison pour laquelle certains usagers après acquisition de leur auto, s’offrent plus d’intimité en recouvrant leur vitre de films. En plus du côté esthétique, cela leur assure une bonne discrétion et leur permet de circuler sans se faire remarquer. Cet accessoire qui recouvre vos vitres vous mettent donc à l’abri des regards indiscrets de l’extérieur. Par ailleurs, en dehors de ces avantages, il faut dire qu’il empêche également les rayons ultraviolets de pénétrer dans l’habitacle. Évidemment, lorsqu’il y a des avantages, il y a également des inconvénients.

Quelques inconvénients des vitres teintées

Bien qu’elles soient esthétiques et qu’elles possèdent des atouts indéniables, il faut préciser également que les vitres teintées possèdent quelques inconvénients dont la plus importante est la visibilité. En effet, si vous avez des difficultés pour voir, il est fortement déconseillé de recouvrir vos vitres de films. Cela pourrait réduire davantage votre champ de vision et vous empêcher de voir des dangers lorsqu’ils se présenteront. Dans certains cas, vous les verrez tardivement et vous ne disposerez plus de temps pour éviter le choc. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la législation a pris des mesures pour éviter ce genre de situation.

La nouvelle législation et les vitres teintées des voitures ?

Autrefois, il n’était pas interdit aux usagers de recouvrir les vitres de leur véhicule de films teintés. Il faut même dire que vous auriez pu les recouvrir de films de différentes couleurs sans que ça ne pose de problème. Cependant, suite aux nombreux accidents enregistrés pour faute de visibilité, la législation a pris depuis fin 2016 certaines mesures pour limiter les dégâts. En effet, l’article 27 du décret n° 2016-448 qui a été mis en vigueur le 13 avril 2016 impose un taux de clarté pour les vitres de devant. L’opacité maximale autorisée par la loi pour les vitres avant est de 30%. Notez d’ailleurs que ce décret a été soutenu par l’article R316-3 du Code de la route. Cependant, rien n’a été dit sur celles de l’arrière du véhicule. Pour résumer, seules les vitres latérales avant et le pare-brise qui sont concernés par cette réglementation.

Quelles sont les amendes prévues en cas d’infraction ?

Une infraction au décret de 2016 expose l’usager à une contravention de classe 3. Il s’agit d’une lourde sanction qui vous impose le paiement d’une amende d’un montant de 135 euros, mais pas que. En dehors de cette amende, l’usager écope d’un retrait de 3 points sur son permis de conduire.