Réglementation / Voitures anciennes

Comprendre le fonctionnement du système bonus-malus des assurances auto

Tout conducteur en France se doit de posséder une assurance auto. En effet, celle-ci permet de protéger les conducteurs de dommages corporels et matériels. Il est important de comprendre que l’attestation d’assurance automobile est un document obligatoire en France, sans quoi le conducteur risque une amende. Un autre facteur important à prendre en compte est le système de bonus-malus. Pas de panique nous, allons vous expliquer en détail son fonctionnement dans cet article.

Le bonus-malus

Le Bonus-malus ou encore coefficient de réduction-majoration (CRM) est un coefficient affectant la prime d’assurance de l’assuré qui est commune à la totalité des assureurs.

Son rôle principal est de moduler la prime d’assurance du conducteur en fonction de son comportement. En effet, moins il y aura de sinistres et plus la prime d’assurance baissera et inversement, plus les sinistres seront nombreux, plus la prime augmentera.

Comprendre la notion de coefficient 

La première fois que vous allez vous assurer, votre coefficient prend par défaut la valeur de 1, vous n’avez donc aucun bonus ni aucun malus. Tous les ans votre coefficient sera actualisé par votre assureur. Un exemple vaut mieux que mille mots :

Le coefficient bonus 

Imaginons que votre conduite dans l’année fut exemplaire, et donc que vous n’ayez causé aucun sinistre. Félicitations, vous bénéficiez alors d’une réduction de 5% sur votre coefficient, vous passez donc à 95. Si votre assurance à l’année est au départ de 1000 €, cela donnera 950 €. Bien sûr, ces bonus sont cumulables.

Le coefficient malus 

À l’inverse, si vous avez causé un accident, un malus sera attribué à votre coefficient. Chaque accident responsable vous vaudra une augmentation de 1,25 (25%) sur votre coefficient de l’année précédente. Si votre assurance à l’année est au départ de 1000 €, cela donnerait 1250 € pour l’année suivante.

Bien sûr, ces effets sont cumulables, mais jusqu’à un certain seuil fixé par la loi. Le bonus maximal est de 50% soit un coefficient de 0,5 et le malus maximal quant à lui est de 350% soit un coefficient de 3,5. Mais pas d’inquiétude ! Si vous n’avez pas eu d’accident responsable depuis deux ans alors votre coefficient sera ramené à 1.

De plus vous pouvez même trouver certains assureurs qui peuvent récompenser votre conduite responsable par exemple en maintenant votre bonus à 50 si vous n’avez pas eu d’accidents responsable pendant un certain nombre d’années.

Les informations utiles

L’assurance auto est obligatoire et le système de Bonus-malus s’applique pour tout véhicule terrestre cependant, certains véhicules en sont exemptés tels que les voitures de collection, les deux et trois roues ainsi que les engins agricoles.

Si vous souhaitez changer d’assureur, changer de véhicule ou encore acheter un nouveau véhicule, sachez que votre malus bonus sera conservé. Vous obtiendrez chaque année un relevé d’informations mentionnant votre coefficient de bonus-malus, mais également une liste de tous les accidents responsables survenus depuis les 5 dernières années. Vous devez garder précieusement ce contrat, car il vous sera essentiel pour changer d’assureur.

Il est également important de souligner le fait que si vous vous séparez de votre véhicule alors votre contrat sera rompu. Néanmoins, si vous rachetez un nouveau véhicule dans les 3 mois qui suivent, sans avoir eu de sinistres responsables, alors votre bonus évoluera lors de la souscription du prochain contrat