Accessoires

Comment reparer une panne d’un joint de culasse ?

 Vous observez votre véhicule depuis un moment et il présente des signes alarmants. Tout porte à croire qu’il y a quelque chose qui cloche, mais vous n’arrivez toujours pas à mettre la main sur le problème réel. Vous êtes-vous demandé s’il ne s’agissait pas d’une panne du joint de culasse ? Ce problème étant courant, nous vous proposons dans cet article d’en savoir plus sur cette pièce de votre véhicule. Mais aussi, découvrez comment prévenir ce souci et y remédier.

C’est quoi un Joint de Culasse ?

Tout comme le démarreur, le joint de culasse représente aussi l’une des plus petites pièces de votre voiture, mais dont le bon fonctionnement est déterminant. Chargé de garantir l’étanchéité entre la chambre de combustion, l’huile à moteur et le liquide de refroidissement, il est susceptible d’endommager de façon sérieuse votre véhicule en cas d’usure. Il urge pour vous d’avoir une idée précise des symptômes de sa défaillance pour vite y pallier.

Quels sont les signes d’un joint de culasse défectueux ?

Il y a plusieurs symptômes par lesquels vous pourrez constater l’usure de votre joint de culasse. D’abord, observez la coloration de votre huile à moteur. Dans le cas d’un problème relatif au joint de culasse, elle devient claire, étant donné qu’elle s’est additionnée à du liquide de refroidissement. Ensuite, des émissions de lourdes fumées blanches ou bleus qui fuitent de votre pot d’échappement sont des signes de votre joint de culasse qui se dégrade. Lorsque vous faites le plein, vous constater que ce n’est jamais assez ; cela s’explique par l’état hors de service du joint de culasse qui crée une faille dans le moteur. Enfin, une sorte de matière grasse semblable à de la mayonnaise déposée au niveau du récipient de l’huile à moteur est aussi une caractéristique qui vous prouve clairement que votre joint de culasse est en train de lâcher définitivement prise.

Comment réparer un joint de culasse gâté ?

La réparation du joint de culasse est un procédé qui demande beaucoup d’expérience et de rigueur, dans la mesure où il s’agit d’un processus complexe. La meilleure solution qui s’offre à vous est de vous en remettre à un expert en automobile. Cependant, si vous pensez être en mesure d’y arriver seul, alors, commencez à noter que vous aurez cinq étapes à franchir. D’abord, après avoir mis des gants bien épais, commencez par évacuer à l’aide d’un récipient le liquide de refroidissement. Ensuite, dévissez les boulons et les durites qui retenaient le joint de culasse et retirez la pièce du joint de culasse. Après, grâce à un liquide comme l’acétone, nettoyez proprement la pièce et le moteur et refixez-le. Dans le réservoir de l’eau de refroidissement présidé, versez une nouvelle quantité d’eau de refroidissement et actionnez le moteur.

Quels prix pour un bon joint de Culasse ?

En matière de réparation auto, le changement de joint de culasse est sans doute l’une des plus couteuses, car très délicat. En fonction de l’importance de l’usure et de la marque de votre voiture, que celle-ci soit une Citroën ou une Fiat, les frais de réparations peuvent valablement osciller entre 1500 et 3000 euros.